La septième touchée en plein cœur

Publié le par François DAMERVAL

L’article juste publié sur le site de Laurence Spicher-Bernier est « au cœur de la 7ème ». A lire ce torchon le titre doit évoluer vers « la septième touchée en plein cœur ». Une balle perdue, fâcheusement avec Laurence Spicher-Bernier, on a l’habitude du fusil mitrailleur.

 

Je connaissais déjà le peu de sens politique, au sens noble du terme, de notre maire, mais dans l’appel lancé sur son site « les amis de Laurence », je vois maintenant de l’abjection. Madame Laurence Spicher-Bernier, il est temps que vous démissionniez. Au-delà des casseroles judicaires que vous trainez, au delà de votre incompétence, notamment sur le volet budgétaire, vous accroissez le caractère populiste, que vous savez si bien défendre en conseil municipal, par le cumul d’ignominies de votre dernière missive.

 

Je ne relèverai même pas les bêtises sur le bilan d’Etienne Chauffour et la véhémence des propos quant à quelqu’un qui défend ses convictions. Par contre, attaquer Chadia Semdani de la manière dont vous le faites et au delà du simple délit d’opinion et s’apparente à un délit de faciès qui me donne la nausée.

 

Le soir du 1er tour des cantonales, j’avais déjà été chagriné de ne pas voir  Europe Ecologie les verts appeler clairement à voter pour le candidat républicain. Mais la tout de même, cet appel que vous lancez sur ce site, incite à voter FN et à montrer qu’il y a, à l’UMP, une plus grande convergence avec  les valeurs du FN qu’avec celles de la République. La démission est la seule solution.

 

A défaut, vos conseillers municipaux devront en tirer les conséquences et démissionner en bloc afin de repasser par la case élection, seul moyen de rasséréner le débat dans la ville.

 

Monsieur Melhorn, vous siégez au sein du conseil municipal et Madame Spicher-Bernier est votre suppléante au conseil général : la semaine prochaine, vous retournerez au sein de l’institution avec un mandat donné par les saviniens de votre canton. A vous de juger comment vous estimez défendre le mieux les intérêts des saviniens et des essonniens et d’en tirer les conséquences. La situation budgétaire de la ville s’est tellement dégradée que je ne suis pas certain que des marges de manœuvres soient encore mobilisables pour la ville.

 

Chères saviniennes, chers saviniens, dimanche le choix est clair : Etienne Chauffour et Chadia Semdani méritent vos voix.

Publié dans Savigny sur Orge

Commenter cet article