Lettre ouverte à Jean de la coulisse

Publié le par François DAMERVAL

Le fait d’avoir écrit sur les risques liés aux mœurs de DSK avant tout le monde ne donne pas droit de devenir le grand inquisiteur de la morale publique des politiques sans avoir à balayer un petit peu devant sa porte.

Je m'en fous que Pulvar soit avec Montebourg, ca n'enlève rien à sa compétence. Ce qui m'intéresse c'est de le savoir. Après je suis assez intelligent pour faire la part des choses. On ne peut pas réduire un être humain à un autre, en pensant qu'une relation conduit à une aliénation.

En revanche, pour nombre de journalistes, nous ne connaissons rien de leurs mœurs, de leur attachement et de leur dépendance économique. Par exemple, personne ne vient à critiquer un journaliste qui toucherait des droits d’auteur pour avoir fait un livre d’entretien avec un politique. Or, le fait de faire ce livre d’entretien correspond à un parti pris flagrant qui déontologiquement devrait poser problème.

De même, dans certains journaux, cela ne pose aucun problème que le correspondant en charge de la vie d’un parti en soit un membre influent sans l’écrire dans aucun de ses articles.

Et qu’en est-il des journalistes qui deviennent politiques ? Il n’est pas question de coucherie. Pourtant il reste nombre de liens avec d’anciens collègues.

Doit-on rappeler qu’à l’origine le journal dans lequel écrit Jean Quatremer était un journal qui refusait les publicités et les liens capitalistiques ? Aujourd’hui, il est lié à la famille de Rotschild avec une ancienne capitaine d’industrie à la tête du conseil de surveillance, qui fut entre autres au secrétariat général de l’Elysée.

Et que dire dans ce journal des excellents journalistes qui aujourd’hui ne sont pas reconnus à leur juste valeur parce que pouvant nuire à certains annonceurs.

 

Je ne comprends pas que l’on puisse nier à Audrey Pulvar ou à Valérie Trierweiler le droit de travailler alors que, pour le moins dans leurs cas, leur situation est claire et leurs compétences sont reconnues, à moins justement que çà soit cela qui pose problème.

Publié dans Actualités Nationales

Commenter cet article