La méthodologie Agenda 21, ses applications et la démocratie locale

Publié le par François DAMERVAL

Dépasser les clivages, agir sur un débat d’idées, avoir une vision à long terme qui dépasse les échéances électorales.

 

Agenda 21

Qu’est ce qu’un Agenda 21 ? Un agenda 21 est un document opérationnel et stratégique pour le long terme. Le résultat compte autant que les moyens pour y parvenir. Ce résultat est issu d’une réflexion collective avec TOUS les acteurs économiques, sociaux, sociétaux, environnementaux pour un projet de territoire intégré et participatif.

Comment y parvenir ? Par une impulsion politique forcément, par la création des instances de pilotage, par l’information et la sensibilisation des différents acteurs, par la réalisation d’un diagnostic, par l’identification des enjeux à investir, par l’élaboration d’un plan d’action, par un suivi et une évaluation des actions et la répétition de ces étapes.

Avec qui ? Tout le monde bien sûr : citoyens, élus, associations, entreprises, personnels municipaux, collectivités (l’Ile de France l’Essonne et nos voisins ont un Agenda 21)…

Dans quel cadre ? Dans celui du développement durable (avec ses trois piliers économiques, sociaux et environnementaux) sans oublier la stratégie nationale de développement durable, le plan climat, le plan santé environnement, la stratégie nationale pour la biodiversité et le territoire de la commune en mettant en adéquation (SCOT, PLU, PDU, PADD, PLH…)

 

Savigny 3 D sera candidate pour entrer dans le panel des parties prenantes de l’Agenda 21 de la ville si agenda 21 il y a. De même, nous allons déposer un dossier de candidature pour une exposition à la bibliothèque de Savigny mettant en exergue l’environnement, le développement durable et les Agendas 21.

 

Un développement de la démocratie locale - Participation des habitants à la vie locale

Les outils pour créer une démocratie locale que nous souhaitons s’articulent autour de la création de conseils de quartier (article L. 2143-1 du CGCT), la création de postes d’adjoints de quartiers (articles L. 2122-2-1 et L. 2122-18-1 du CGCT) et la consultation des saviniens par référendum local. La loi offre la possibilité aux communes de 80 000 habitants et plus de créer des postes spécifiques d'adjoints chargés de s'occuper principalement d’un ou plusieurs quartiers, en supplément de ceux qui peuvent déjà être institués par le conseil municipal. Cette possibilité est également offerte aux communes de 20 000 à 80 000 habitants qui constituent des conseils de quartier. Longjumeau (dont le maire est Nathalie Kosciusko-Morizet, vice présidente de l’UMP), Corbeil-Essonnes, Viry-Chatillon et bien d’autres l’ont fait.

 

Pourquoi un agenda 21 et une démocratie locale ?

La route est droite, mais la pente est raide

Pour définir et se concerter sur les conséquences et les aménagements du Tram-train Massy-Evry, le tramway jusqu’à Juvisy sur Orge, les aménagements du quartier Champagne, l’état des écoles, la répartition des équipements sur le territoire…. Parce que cela aurait peut-être permis d’éviter la catastrophe de la rue de la Montagne Pavée. L’aménagement est catastrophique, gêne les riverains, pollution, ralentisseurs dangereux danger pour les usagers, et plus particulièrement les deux roues.  Les croisements sont périlleux et les véhicules de transit sont transférées vers les lycées, le collège, les écoles, les crèches, la maison de retraite, l’église, le marché, la zone commerçante de la gare, la gare et la Mairie. Vous parlez d’une réussite comme on l’entend dire !

 

 

Tout ça pour éviter le transit des habitants de Viry-Châtillon et Grigny!  Et pourquoi pas un péage, non plus ?... Sans compter que le problème ne fera que croître avec les personnels du personnel du ministère de la justice qui habiteront à Champagne et prendront ce chemin pour se rendre à Fleury Mérogis !!!

Publié dans Savigny sur Orge

Commenter cet article

archange 31/05/2009 16:18

"Le résultat compte autant que les moyens pour y parvenir"

T'en es la triste illustration mon garçon