Profession de foi Cantonales 2008

Publié le par François DAMERVAL

Je m’engage pour le canton de Savigny-sur-Orge et pour l’Essonne à:

-          Conduire une politique de transparence dans les dépenses comme dans les recettes ainsi que dans les prises de décision.

-          Faire de la diversité sociale et générationnelle un atout pour le développement économique et l’attractivité commerciale et culturelle de notre département.

-          Valoriser la richesse de nos quartiers, conserver leurs équilibres humains et renforcer leurs liens.

 

Pour cela mes priorités seront :

la maîtrise des dépenses publiques et le refus l’endettement pour des dépenses de fonctionnement.

la maîtrise de l’urbanisme dans la construction des logements nécessaires de notre département en arrêtant le mitage du territoire sur les nouvelles zones de construction (construction sur les friches industrielles délaissées, construction de petits immeubles sans priver de nouveaux espaces les générations futures) en prenant en compte une politique de circulation douce facilitant les déplacements.

la protection des cours d’eau et la prévention des crues et des inondations (sources de surcoût, inondations régulières du groupe scolaire Kennedy et des caves des riverains de l’Orge).

la prise en compte pour les riverains des nuisances actuelles et futures qui leurs sont faites dans tous les projets de transports (murs antibruit, arbres, aménagement des voies ferrées).

le lien des 4 grands pôles de l’Essonne par des transports rapides en site propre ou par un tramway : Massy-Palaiseau, Savigny-s/Orge, Evry et Corbeil Essonne.

la vigilance et le soutien au projet tram-train Evry <-> Massy avec une gare dans le quartier Petit Vaux - Grand Vaux dans le cadre d’un aménagement concerté avec les riverains et les propriétaires.

 

le maintien à domicile et la création de logements sociaux à usage d'une personne ou d'un couple, adaptés (sans marche, placards abaissés, services à la personne, gardiennage...) permettant le retardement du départ en maison de retraite (abaissement des charges collectives, meilleure qualité de vie, impact psychologique).

le développement de la formation des jeunes aux carrières sanitaires et sociales.

Le développement de la formation des jeunes aux métiers d’artisan préparant le départ à la retraite de nos artisans.

la structuration d’éco-filières (entreprises en faveur de l’environnement) pour le bassin francilien (formation, ingénierie, cabinet de développement).

le développement du micro-crédit et des micro-entreprises afin de permettre et de favoriser le retour à l’emploi (voir l’expérience de l’association pour le droit à l’initiative économique).

 

Mettre plus en avant les PFIL (plate forme d’initiative locale) et créer une banque de données afin de centraliser les aides et organismes favorisant la création d’entreprise

Publié dans Cantonales 2008

Commenter cet article