Lettre 1 à Laurence SPICHER concernant la rue de la Montagne Pavée

Publié le par François DAMERVAL

Depuis décembre 2006, l’aménagement de la rue montagne pavée de Savigny sur Orge a fait évoluer les équilibres déjà fragiles des quartiers des Prés Saint-Martin, du bas du plateau de la ville et de la gare de Savigny-sur-Orge.

 

Sur cette période ce secteur a connu :

-          l’abattage des arbres qui longeaient la rue de la montagne pavée, exposant par conséquent un immeuble de 48 appartements aux nuisances sonores et visuelles du chemin de fer et de la rue ainsi qu’à un terrain jonché de détritus et d’arbustes poussant de façon anarchique ;

-          la modification du sens de circulation du haut de la rue de la montagne pavée, modifiant très fortement les liaisons entre les prés saint martin et le plateau (avec l’accès à la rue de Champagne et l’avenue Aristide Briand) a entrainé le transfert de nombreuses voitures vers l’avenue Chateaubriand et l’avenue du Général de Gaulle sans oublier la multiplication des bouchons aux heures de pointes (en plus cet aménagement présente une forte dangerosité) ;

-          la modification de l’avenue du boulevard de l’Orge avec le rétrécissement de la voie et la mise en place de la circulation alternée que régule un feu tricolore non coordonné systématiquement avec les nouveaux feux;

-          la modification de la rue de la montagne pavée avec le rétrécissement de la voie et la mise en place de la circulation alternée régulée par un feu tricolore ;

-          l’installation de panneaux de bois (type panneaux électoraux) le long d’une partie de la rue de la montagne pavée et qui ne résout pas les problèmes de sécurité pour le talus vers le chemin de Juvisy-sur-Orge.

La conséquence majeure de tant de modifications du plan de circulation est de mettre en danger, de mon point de vue et de ceux de nombreux de mes concitoyens localement, les populations riveraines et les usagers de ces espaces.

 

Les dommages collatéraux sont également les suivants :

-          la création de bouchons pour les usagers de la rue de Viry (RD 77),

-          le transfert de nombreux véhicules vers la rue des Prés Saint Martin venant gonfler la saturation du carrefour de la rue de Savigny et de la rue du général de Gaulle (R.N. 7) à Viry- Chatillon,

-          le transfert de véhicules vers la rue de Morsang à Savigny sur Orge (RD 77)

-          la saturation des réseaux aux heures de pointes de la rue Rossignol, de la rue Mézard, de la rue du Mail et de la place de la gare,

-          la multiplication des risques d’accidents des riverains de l’avenue du boulevard de l’Orge et de la rue de la montagne pavée

 

Ce secteur concentre 2 lycées (Monge et Corot), trois écoles primaires (Chateaubriand, Kennedy et Buisson), l’accès à un collège (Paul Bert), un centre PMI, une maison de quartier, un CIO, un lieu de culte, un foyer pour personnes âgées, un marché, un centre PMI, l’accès à la gare RER du centre ville.

 

Les usagers de ces divers établissements subissent de plein fouet les risques inhérents aux modifications de la circulation. Les usagers des véhicules transitant par ces lieux voient naturellement leur temps de parcours allongé d’autant.

 

J’avoue ne comprendre, ni l’intérêt de tout cela, ni les impacts délétères sur la commune, incluses les nouvelles pollutions, sonores, atmosphériques ou encore en termes d’émission de gaz à effet de serre.

 

Un courrier en ce sens a été adressé à la mairie, à notre maire Laurence Spicher-Bernier, aux conseillers municipaux, à notre conseiller général Eric Melhorn, au conseil général, à la préfecture de l’Essonne, à notre député Françoise Briand.

 

François DAMERVAL

Président de l’association Savigny 3D

Publié dans Savigny sur Orge

Commenter cet article

florent91 30/03/2009 10:43

bonjour, n'oubliez pas que la montagne pavée et son aménagement concerne indirectement le secteur des coteaux de l'orge à viry chatillon.
En effet de nombreux castelvirois habitant dans ce secteur prennent le bus pour se rendre à la gare de Savigny et subissent les nuisances de l'amégement de la montagne pavée aux heures de pointe le matin comme le soir .
Il en va de même pour tous les castelvirois habitant a proximité de l'évenue du bellay qui se rendent chaque matin à la gare de Savigny plutôt qu'a celle de Juvisy pour prendre la ligne C du RER
La conséquence : Tous les matins un bouchon s'étendant sur l'avenue Du Bellay ...
Et je ne parle pas de la perte de temps pour ceux qui doivent se rendre à Morangis !