intervention du 18 octobre sur le dialogue social

Publié le par François DAMERVAL

Adopter cette charte, c'est simple !
Ne pas discriminer un syndicaliste, c'est basique !
Signer une charte pleine de bon sens, c'est simple !
Valoriser un acquis de l'expérience, c'est basique !
Signer 4 accords peu significatifs, c'est simple !
Attaquer ensuite le temps de travail, pour la droite, c'est basique !

On parle de cette communication alors que le vrai enjeu, c'est le CR 17-177 sur le temps de travail. Cet accord est gentillet et peu engageant. L'exécutif est en train de négocier la remise en cause de l'accord sur le temps de travail, sa stratégie est de diviser agents des lycées contre agents du siège. Quand on parle de respect des syndicats, la division n'est pas la norme.

Ces accords ne prennent pas en compte la suppression de 420 postes sur le mandat, la réorganisation qui épuise les services. J'aurai préféré qu'on ait aujourd'hui un accord sur les conditions du déménagement, qu'il y ait une véritable transparence avec les partenaires sociaux et les agents sur le déménagement. J'aurai préféré qu'il y ait un accord sur la prise en compte de l'accroissement des temps de trajet des agents et une présentation des mesures compensatoires en attendant la ligne 14 !

 
Pour vous, communiquer c'est simple !
Sur les enjeux les moins importants, c'est basique !
La fête est finie !
Vous avez la douceur des mots mais la violence des actes !

Publié dans CRIDF, AdminGé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article